Liste des Scans



Liste des Animes



Otakus-Shop

L'ange du dénouement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'ange du dénouement

Message par Vaelz le Dim 3 Jan - 16:28

Prologue:


Le monde Plonge doucement vers les gouffres de l'enfer. Doucement, mais sûrement. Les hommes ne sont, pour la plupart, plus que corruption et haine. Devant le fléau qu'est devenu l'humanité, la nature se meurt, les dieux abandonnent cette terre qu'ils nommaient autre fois "Destyër", un monde qui abritaient une faune et une flore magnifique, qui étaient si beau vu d'en haut. C'était également un monde que les hommes respectaient et vénéraient. Mais depuis que l'homme a inventé une valeur monétaire pour chaque bien qu'il possède ou qu'il ne possède pas, les choses ont changé. Les humains, désireux du pouvoir de cette puissance monétaire, tuait, volait et souillait la nature. Les dieux ne s'en aperçurent que trop tard, et durent renoncer un jour à changer cette race. Le seul moyen qui s'offrait au dieux était d'éliminer ces humains. Éliminer ce qui est nuisible pour refaire la planète à l'image qui persistait de celle d'antan. C'était leur rêve, leur idéal... Bien sur, il n'y avait pas que de mauvaises personnes en ce bas monde. Certains étaient pire que d'autres... Les plus mauvais de ces êtres tuaient et volaient les leurs, ainsi que la nature. Les hommes considérés comme normaux par les dieux détruisaient la nature, tout en respectant un minimum leurs races... Et enfin, l'homme pur à leurs yeux étaient les hommes qui tuaient d'autres hommes, dans l'espoir de sauver ce qui pouvait l'être... C'est dans ce monde, que les dieux décidèrent d'instaurer la loi et d'éliminer les nuisibles, par une force extérieure crée à leur image. Nommer par la culture humaine comme "Ange", les Sacrés de ce monde ont droit de mort sur quiconque le mériterait selon eux. Leurs puissances est telle qu'aucun être humain ne peut venir à bout de ces créatures. Employant les armes d'antan, pour restituer l'image de ce monde, ils s'équipent d'armes blanches telle l'épée ou la faux, équipé parfois d'un bouclier, leurs ailes trônant sur leurs corps donnant l'impression de divinité et de sagesse. Les dieux créèrent d'autres mondes, pour que chaque âme aie sa place. Le monde d'Astaroth, monde de la destruction et de la souffrance reservé aux nuisibles, le monde d'Armin, un monde de gaieté et de pureté réservé aux enfants, le monde d'Ast, un monde qui accorde le péché et le pardon à ceux qui ont tenté de subvenir à leurs besoin en négligeant toutes formes de vies, le monde d'Harles un monde magnifique qui accorde le salut éternel aux êtres humains qui respectent la nature le monde d'Ôde, un monde loin de ressembler aux autres... C'est le monde réservé aux personnes ayant volontairement commis un péché. Le péché est donc la destruction de la nature simplement par pure envie, sans motivation aucune que de ressentir une euphorie certaine a maltraiter et condamner une vie bien moins éphémère que celle des hommes, mais terriblement plus fragile... Et enfin, le monde de Limoth, monde calme et paisible, qui ne recueillera que les hommes ayant commis un autre péché, tout aussi impardonnable, ... Mais probablement qu'il n'y aurait personne... Jamais... La précaution avant tout, les dieux l'avaient créer...Pourquoi? Certains se le demandaient, mais ils changeraient peut être leur politique après tout... Une planète pour certains être qui le mériteraient, elle pourrait toujours servir pour cela.

Chapitre 1 : Au clair rougeoyant de la lune...

"-Pourriture!!"

Ce mot résonnait à présent dans la nuit sombre. Crié comme un élan de désespoir, et la profonde crainte d'une vie qui est sur le point de s'achever, déchirant le calme de la nuit rougeoyante et la quiétude infinie de ce quartier paisible.

"-Tu ne l'emporteras pas au Paradis!"

Il criait, encore et encore...Seul son désespoir résonnait dans l'air printanier de cette douce nuit.
Ishvalk, le futur tombeau de cet être impuissant et impurs, qui ne pouvait que craindre ce moment...

"-Tant mieux! On ce reverra en enfer!"

d'une voix calme et posée, cette phrase prononcée d'un air glacial fut le dernier murmure recueilli par l'homme dont la vie le quittait, un Katana dans le ventre, laissant s'échapper un filet de sang filtré par la terre...L'assassin se tenait encore à coter du corps, reprenant son Katana emplis de sang et le posant sur son épaule.
Un sourire pervers trônait sur son visage glacial, il respirait le bonheur d'avoir tué un homme. "Enfin" pensa t'il, cela faisait quelques jours à peine depuis son dernier meurtre, mais jamais il n'arriverait à revivre ces quelques jours, en connaissant l'extase d'anéantir toutes vies face à lui! Il souriait toujours, son sourire s'élargissant encore et toujours, formant un croissant de lune sur ce visage aux traits fin et dont les yeux brun brillaient d'un air mauvais.
Il sortait de ce cul de sac, recherchant déjà si il pouvait trucider quelqu'un d'autres avec son beau katana ensanglanté de manière si poétique, ce dirigeant vers la 23éme avenue, toujours à Ishvalk.Accélérant le pas, le coeur battant toujours autant de bonheur, en tournant sur le coin d'une ruelle il aperçut un enfant,... A première vue, pas plus de 1M65, il devait avoir entre 13et15 ans, plutôt maigre et les cheveux ébouriffés... Un clochard?Un enfant abandonné peut être?"L'enfant" ce retourna vers lui, ses yeux transperçant la nuit, ses cheveux noir ébouriffés...
Il avait les traits fin, ses yeux perçant de couleur rouge, et ses cheveux noirs de jais, lui valait une prestance incroyable. Loin d'être une beauté de la nature, il était pourtant envoutant,...Mystérieux...
Fixant toujours le jeune homme, le souffle s'accélérant, il avait peur... LUI...L'homme qui faisait trembler de peur les malheureux, qui ne tuait pas les citoyens...Juste les clochards, les gens dont personnes ne voulaient, "Lui", celui qui violait et tuait les femmes innocentes qui étaient à la rue, "Lui" qui échappait sans cesse à la police, tuant un peu plus chaque semaines... "Lui" qui avait le surnom de "Djakkär" le héros de la guerre Ishvalk, celui qui tuait et démembrait ses ennemis d'un seul regard...Il souffrait le martyr à la vue de cet enfant, son souffle s'accélérait, mais il puisait de moins en moins d'air, s'étouffant petit à petit.
L'enfant s'approchait, d'un pas calme, assuré, et incroyablement silencieux. Regardant son Katana l'homme ce rasséréna... un enfant ne pourrait rien contre lui et son arme.

"-Connais-tu Djakkär mon enfant?"

Il souriait, enfin! Il reprenait courage en lui même, il savait qu'à l'énonciation de ce nom, chacun tremblait!

"-...Ah..."

Le garçon le regardait toujours, le regard toujours aussi perçant, continuant de s'approcher à pas mesurés, mais ô combien silencieux, accompagnés d'une démarche digne d'un prédateur. Il ne craignait pas l'homme devant lui... Il avançait toujours, malgré le Katana tendu vers lui.

"-Je prends ça pour un "Oui". Gamin, ne m'en veux pas, mais tu m'excites terriblement! Je ne survivrais pas à l'idée de te laisser en vie sans avoir eu l'occasion de te démembrer!"

L'enfant devant lui le regarda encore une fois dans les yeux... Un sourire naissant sur son visage.

"-Essaye donc, Djakkär."

De nouveau la peur revint faire surface en lui. Depuis quand quelqu'un lui tenait tête? Depuis quand quelqu'un étais si confiant face à un homme armé? Depuis quand les enfants rigolaient de leurs morts? Qui est-il? tout ces questions le taraudait, inlassablement... Il n'étais plus aussi sur qu'au départ, il doutait...

"-Qui es-tu Gamin?"

Le sourire de l'enfant s'étira encore plus, faisant découvrir de fines dents blanche, acérée... Il levait aussi les bras, comme si il recueillait les reflets pourpres de la nuit, les accueillant en son sein, pour y recueillir de la force.

"-Je ne suis rien... Je ne suis personne..."

Il riait maintenant, un rire froid, glacial...Laissant planer dans l'air, une sensation de lourdeur. Comme si le monde lui même était oppressé par le rire de ce môme.

"-Je vais quand même te donner mon nom... Kyle Tu'On'Dersk*. Voici le nom de l'homme..."

En une fraction de seconde, il avait parcouru les quelques mètres les séparent, d'un bond, d'un seul...

"Qui a mis fin à tes jours!"

Son sourire s'étirait encore, prenant place sur tout son visage. Un sourire fier, suffisant...Tandis que sa main gauche frappait sur la pomme d'Adan de l'homme qui ce faisait appelé Djakkär, sa vie s'éteignit en une seconde, laissant place à Kyle. Fier et arrogant de sa victoire sur un homme qu'aucun autre ne pouvait abattre.
Il ne pouvait ce laisser faire de l'ombre par quelqu'un qui n'avait comme péché la mort de quelques clochard... Il ce devait de s'imposer dans ce monde, non pas en tant que meurtrier, mais en tant qu'annihilateur. Personne ne lui tiendrait face, tous craindront son nom, et surtout, surtout, il tiendrait sa promesse...


*Kyle Tu'On'Dersk, à prononcer => Kyle TuYonNDersK (les lettres en majuscules sont celles qu'on prononcent plus fort), je sais le nom est bizarre...mais c'est ainsi =D

Voilà donc ma "petite" nouvelle série, avec un chapitre un qui implante plus qu'autre chose les tons de l'histoire comme le prologue, même si le prologue est plus long que le chapitre...
Ca sera donc une "fiction" en quelques chapitres (plus grand que celui ci)...
un petit commentaire me ferait bien plaisir^^ que vous aimez ou pas, n'hésitez pas à me faire part de vos impressions.=)
avatar
Vaelz
οτακu-kichigai
οτακu-kichigai

Masculin

Nombre de messages : 71
Localisation : Gosselies (Belgique)
Date d'inscription : 01/08/2009
Otakus-Points : 5450
Derniers items :


+

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ange du dénouement

Message par Onizukaaa! le Ven 16 Avr - 16:27

Puréééee O.O
T'es trop doué !! Shocked
Comment tu peux ne pas encore avoir de commentaire ?? (bon t'as 68 et 102 vues, donc y a quand même des gens que ça a intéressé)
Tu veux faire écrivain plus tard ? Surprised
avatar
Onizukaaa!
οτακu-sensei

Masculin

Nombre de messages : 466
Localisation : au sommet d'un escalier à l'école tokyo kisshô
Date d'inscription : 23/05/2009
Otakus-Points : 6356
Derniers items :

+

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ange du dénouement

Message par Vaelz le Ven 16 Avr - 18:09

Un commentaire, j'ai du mal à y croire! Surprised
Ben, si je veux devenir écrivain... En quelques sortes oui, mais pas pour métier principal (pas tant que je serais pas confirmé quoi ^^).
J'espère que ca t'aie plus, apparemment oui ^^. J'ai la suite si tu veux, je la posterais. Ca dépendra de ta réponse, vu qu'apparemment j'ai pas trop de "fans" x')
avatar
Vaelz
οτακu-kichigai
οτακu-kichigai

Masculin

Nombre de messages : 71
Localisation : Gosselies (Belgique)
Date d'inscription : 01/08/2009
Otakus-Points : 5450
Derniers items :


+

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ange du dénouement

Message par L_0t4kμ7 le Ven 16 Avr - 18:17

Bah moi aussi jsuis fan xD mais je suis toujours le premier à poster, alors je me suis dit que ça inciterai les autres à regarder si c'était pas encore un post à moi, mais apparemment non xD

_________________
avatar
L_0t4kμ7
οτακu-eien

Masculin

Nombre de messages : 3390
Localisation : むちゅう
Date d'inscription : 18/09/2008
Otakus-Points : 13484
Derniers items : +

http://www.otakus-world.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ange du dénouement

Message par Vaelz le Dim 9 Mai - 13:37

L'ange du dénouement :


Chapitre 2 : La promesse.


Sa promesse... Il lui vouait tellement d'importance...

"-Kyle..."

Un son presque inaudible, étouffé, l'appelait. Son ton morne et la faiblesse que l'on y ressentais dans la voix sentait la résignation... La fin!
Celle qui venait de prononcer son nom était une jeune fille, entrant à peine dans la fleur de l'âge... Elle devait avoir 16 ans, les cheveux châtains clair, mi-long, dont quelques mèches hirsute venait barré le doux visage de cette enfant. Ses yeux étaient d'un bleu ciel, tel la glace dans sa plus pure des formes, et exprimaient une certaine haine, une colère sourde... Ses traits étaient fin, presque autant que ceux de son jeune frère, Kyle, qui devait faire 12 ans... peut être13.
Il avait les cheveux noir de jais, ébouriffés sur toute la longueur et toute la largeur de son visage... Décoiffé conviendrait parfaitement.Mi-long, il lui conférait un air de rébellion. Ses yeux rouges étaient perçant,...Ses pupilles ressemblaient chacune à la pleine lune, ... Si mystérieuse mais si puissante à la fois. Si petite, mais si intense. Ses traits fins était plus marqué que chez sa soeur, mais y ressemblait en tout point. Il la regardait avec tristesse et souffrance, comme si la seule vue de cette personne sur le point de s'éteindre avait réussi à l'anéantir. Comme si son coeur ne pourrait se remettre de pareille perte... Comme si il perdait son âme.

"-Oui?"

Clair, précis...Mais prononcé si faiblement et si douloureusement...

"-J'imagine que tu te doutes déjà que je n'en ai plus pour longtemps..."

Elle avait parlé d'une traite, puissant dans ses dernières réserve d'air. Elle inspirait de nouveau, plus difficilement... Sa voix d'habitude si claire et si autoritaire n'était maintenant plus que murmure lâché dans un souffle...Tandis qu'une larme coulait sur le visage de Kyle... Le connaissant, on pouvait trouver cela...étonnant. Mais pour sa soeur, il s'accordait un moment de faiblesse...le dernier.

"-...Peux-tu me dire quel était mon..."
"-Éliminer quiconque le méritait... Quiconque s'en prendrait aux siens, ou à la nature..." Fini Kyle

"-Oui...C'est exact..."
"-Je continuerais...Je continuerais, jusqu'à ce que la mort ne s'empare de mon être... C'est une promesse"

Il savait qu'elle avait du mal à parler. Il la connaissait mieux que quiconque, il n'avait pas besoin qu'elle parle pour qu'il comprenne. Âgé de seulement 12ans et pourtant connaissant déjà la signification du meurtre.Il tuerais, comme sa soeur le faisait, afin de continuer son oeuvre. Elle qui était tombée amoureuse de la nature... De sa flonne et de sa flore... Il continuerait de venger cette nature, maintenant en déclin perpétuel... Il tuerait tout homme, toutes femmes, tout être ce trouvant devant lui. Toutes personnes qui ne ce soucient que de leur propre personnes... Tuant un peu plus la nature. Il n'était pas mieux que ces gens, il le savait. Pas mieux qu'eux, dans le sens ou lui aussi commettrait des atrocités. Mais pas envers la nature. Jamais.

"-Merci Kyle. Peut importe...l'endroit...ou je vais...je t'aimerais tou...jours..."

Ces phrases étaient sincères, car même si elle haïssait profondément l'humanité, recluse dans sa cabane, elle adonnait tout son temps à son frère, pour l'éduquer... le nourrir...
C'était aussi ses ultimes phrases, les dernières... Quelques larmes roulèrent des yeux de Kyle... Peut importe le moment, peut importe le lieu... Il apporterait avec lui, la promesse de mort et de dévastation.

Que l'humanité se prépare...Que les dieux se préparent...Elle arrivait, la promesse de vengeance.

Seul dans ce monde, il ce battra jusqu'à en mourir, dans le seul but d'éradiquer ceux qui auront eu raison de sa soeur, et de ce qu'elle aimait.
avatar
Vaelz
οτακu-kichigai
οτακu-kichigai

Masculin

Nombre de messages : 71
Localisation : Gosselies (Belgique)
Date d'inscription : 01/08/2009
Otakus-Points : 5450
Derniers items :


+

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ange du dénouement

Message par Vaelz le Dim 9 Mai - 13:39

Et voilà, deux chapitres d'un coup pour mon retard... Dites ce que vous en pensez, ca m'aidera Wink

L'ange du dénouement :


Chapitre 3 : "Anges"?


2ans après l'élimination de Djakkär, le monde avait bien changé... Tournant sans cesse dans les complots diplomatiques, dans les meurtres et les assassinats, jouant de leurs influences pour déclencher des guerres, les hommes étaient corrompu. Encore plus qu'avant, pensais-je.
Accroupi sur le toit d'un immeuble, une silhouette observait la déchéance de ce monde, d'un regard admirateur. Il fallait tout de même l'avouer, l'homme, corrompu aux possibles, était tout de même resplendissant... La vitesse à laquelle il détruisait son propre habitat était magnifique... A ce rythme, je n'aurais plus rien à faire...J'imagine.

Bien que cela fasse maintenant quelques années que sa soeur était décédée, Kyle ce remémorait parfois certains des moments passés avec elle... Il ce souvenait surtout d'une chose. De la haine qu'elle portait à l'être humain, mais aussi de l'adoration qu'elle portait à certains des leurs. Elle lui avait dit, un jour, "Ce qui est beau dans l'être humain, c'est sa nature. Il fera tout pour vivre...Abandonnant les leurs et tout ce en quoi ils ont cru... Mais certains échappent à cette règle. Il n'abandonneront pas leur croyance, ou même leur fierté, juste parce que la mort à décidé de s'enticher d'eux... Que bien du contraire, certains ce battraient vaillament contre cette mort, avec son seul et unique pouvoir, non pas dans l'espoir de vivre, mais juste par principe. Ces êtres là tu ne dois pas les abbatres...Tu dois les vénérer, car toi, même si tu suis mes traces et renonce ainsi à ta vie au profit de la nature... Tu verras qu'un jour, face à la mort, ton désir de vivre sera plus fort que ta conscience...". Elle était bien bonne... Si des êtres pareils existaient, ils fallaient les protéger... Car ils seraient probablement plus proche de l'extinction qu'autre chose...
Bien que ça ne soit pas le problème présent, il ne pouvait s'empêcher de ce demander...Que voulait t'elle dire par là?
Descendant avec précaution de l'immeuble, il se retrouvait dans une ruelle sombre et étroite. Il savait par expérience, que c'était l'endroit ou les policiers cherchaient le moins. Décidément, ils avaient mal choisi leurs boulots...
Il était aux aguets, prêt à réagir à toutes attaques le visant. Après tout, les pervers en manque de chaire fraîche et les nécrophiles ne manquait pas dans les environs...
Tient, en voilà un justement...Pervers ou nécrophile?...
Un pas après l'autre, il s'approchait furtivement de sa proie. Doucement, silencieusement, et calmement. L'homme, qu'il voyait de dos, fixait le building en face de lui, tout en ce marmonnant à lui même : "T'inquiètes pas vieux, tu devais être ivre...T'inquiètes pas vieux, les anges, ca n'existe pas!". Les "Anges"? Encore un détraqué apparemment... Pour pas changer après tout.

"-Ne t'inquiètes pas, vieux."

L'homme ce retourna soudainement, les yeux injectés de sang, le visage empli de sueur, et son corps tremblant malgré les 20°C. Il était assez grand, les cheveux noir et la peau tirant vers le brun, ses traits étaient grossiers et sa peur apparente, ne faisait que l'enlaidir.

"-Qui êtes-vous?" demanda l'homme, sortant par ailleurs un canif de sa poche.

"-Moi? Je ne suis rien de moins que le néant." Ses yeux rouges luisaient malgré l'obscurité de la ruelle, ses mains, longues et fines, telle celles d'un meurtrier, s'amusaient sur le pommeau du katana qu'il portait à la ceinture. Il avait les cheveux mi-long, qui lui retombait dans un dégradé des plus...Féminins... Contrastant fort avec ses mains agiles, sa carrure solide et son aura meurtrière. Bien que ses traits étaient fins, tel le visage d'une femme, ses yeux rouges sang, son nez aquilin et ses sourcils, durcissaient le visage que l'on aurait cru doux. Sa mâchoire fort large, et son front haut avait fini de convaincre les plus septiques. C'était bel et bien, un homme. Âgé d'environ 16 ans, le jeune homme offrait un sourire qui trônait sur tout son visage, tel le sourire d'un prédateur prenant plaisir à observer sa proie.

"-Que me voulez-vous?" Devant les détails relevé chez la personne en face de lui, le pauvre bougre s'impatientait,... Paralysé par la peur, il n'arrivait même pas à fuir. Bien trop passionné par les yeux rouges de son adversaire, il en aurait presque oublié le katana, qui pourtant, d'un point de vue matériel, était bien plus dangereux qu'un regard perçant.

"-Oh mais rien voyons!! ... Je ne veux que..."

Il s'était élancé sur son adversaire, stupéfait.

"...Votre âme!"

Il avait immobilisé le pauvre bougre en un instant, lui cassant toutes possibilité de s'échapper.

"-Maintenant...Tu va me dires gentiment ce que tu as vu!"
L'homme déglutit difficilement.
"-J'ai vu...Dans la ville d'Ashär, en Careni, une guerre qui éclatait... Les hommes ce battaient, armé de leur armes à feu et des fois, des tanks les accompagnaient..."
"-Bien, continue..."
L'homme acquiessa.
"...Ils étaient donc bien armé... Une armée, une grande! Presque innarétable. Probablement une des plus grandes armées rassemblée dans l'Ouest. Ils ce dirigeaient vers le sud, et je les ai suivis. Pas pour me battre, mais par curiosité... Et aussi, par appât du gain."
A ces mots le sourire de Kyle s'élargit, voici enfin un homme qui disait absolument tout. Il n'omettait aucun détails. Il lui serrait peut être utile...
"...Nous arrivions face à une terre dévastée, entièrement détruite... Des corps de femmes et d'enfants gisaient sur le sol, tandis que les hommes étaient tous morts...Décapités, démembré... Dans ces tons là... Et dans le ciel je voyais des hommes voler... Je me disais que c'était impossible, surtout qu'ils avaient des ailes. Blanches pour certains, d'autres couleurs pour d'autres... En tout ils étaient une vingtaine... Portant boucliers, lances ou épées... Contre une armée... Des centaines et des centaines d'hommes, armés jusqu'aux dents! Les hommes ailés...Enfin, les anges quoi, ont mit pied à terre et on foncer vers l'armée... Les tanks avaient beau tirer, les mitrailleuses avaient beau cracher les balles, ça ne leur faisait rien... Même pas un bleu! Leurs bouclier arrêtaient tout, et ils étaient agiles! Rapides, agiles... Ils étaient terriblement puissant. Avec leur épées, ils ont réduit en charpies les tanks... Et ont dementelé l'armée... J'ai eu de la chance d'avoir observé de loin... Sinon, moi aussi, je serais mort..."

"-Ne t'inquiètes pas...Kyle Tu'On'Dersk, voici le nom de l'homme..."

Ses mains ce resserraient autour de la nuque de sa victime. Il avait bien un Katana, mais il ne lui appartenais pas vraiment... Il l'avait pris pour le revendre, et s'en acheter un nouveau... Mais il ne l'avait pas encore fait. A défaut d'arme blanche, il tuait de ses mains.

"-...Qui à pris ton âme."

Ses doigts avaient appuyé d'un coup sec sur la pomme d'Adan, laissant le pauvre homme mort en seulement quelques secondes.

Les anges, Hein? Eh beh, si cet homme a raison... La planète serait donc détruite par des anges. Magnifique. Il n'aurait même plus besoin de faire son travail à ce train là...

Mais il n'était pas dupe... Careni est un des continents de ce monde, entièrement recouvert de sable avec quelques mers intérieures et quelques oasis parsemés par ci par là. Ils étaient peu être au top niveau armement, mais quand un bouclier arrête toutes les balles, ils n'avaient qu'à tenter de les contourner. Et si... Ils l'avaient fait? Les hommes sont incapables de ce protéger d'êtres comme les anges, même la mythologie en attestait...
Plus il réfléchissait, plus un frisson s'emparait de lui. Il était peu être temps de troquer son katana pour s'en acheter un autre, après tout...
avatar
Vaelz
οτακu-kichigai
οτακu-kichigai

Masculin

Nombre de messages : 71
Localisation : Gosselies (Belgique)
Date d'inscription : 01/08/2009
Otakus-Points : 5450
Derniers items :


+

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ange du dénouement

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum